Maroc bourse

Forum sur la bourse de Casablanca
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La FEC renforce ses fonds propres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La FEC renforce ses fonds propres   Mer 30 Mai - 12:27

Le FEC conforte son matelas financier
Publié le : 29.05.2007 | 14h30




Réalisant, en 2006, des bénéfices nets de 227,4 MDH, en hausse de 43% tout en atteignant un niveau de capitaux propres de 1,450 MMDH, en hausse de 18,5 % par rapport à 2005, le FEC (Fonds d'équipements communal) affiche une bonne santé. D'emblée, cette bonne tenue de l'ensemble des indicateurs financiers permet à cette «banque» de renforcer ses capacités de financement et à faire face aux impératifs imposés par la réglementation prudentielle.

Un matelas financier d'autant plus confortable que ce Fonds aura inscrit à son actif bien des prouesses, comme l'atteste sa propension à répondre aux besoins croissants du secteur local. En 2006 en effet les attributions de prêts ont plus que doublé par rapport à l'année précédente et ont atteint 1,765 MMDH (milliard de dirhams). Quant aux décaissements de prêts qui ont progressé de 34 % pour atteindre 999 MDH (million de dirhams) en 2006, ils ont bénéficié à toutes les catégories de collectivités locales et ont couvert l'ensemble des régions du Royaume.

S'agissant des lignes de crédit, qui constituent des engagements de financement des programmes de développement des collectivités locales, elles ont totalisé un montant dépassant les 3 MMDH depuis leur mise en place en 2004 et dénotent de perspectives d'activités prometteuses traduisant la dynamique de l'investissement local. C'est en tous cas, ce qui ressort d'un communiqué du ministère de l'Intérieur rendu public à l'occasion de la tenue lundi à Rabat du Conseil d'administration du FEC.

Les mêmes sources indiquent qu'au cours de cette réunion, présidée par Mohamed Saad Hassar, wali, secrétaire général du ministère de l'Intérieur, il a été passé en revue l'activité, ainsi que les comptes de la banque au titre de l'exercice 2006. Le Conseil a également été informé des initiatives entreprises et envisagées par le FEC en vue d'améliorer ses services aux collectivités locales.

Il a été aussi approuvé les comptes de l'exercice 2006, tels qu'ils ont été certifiés par les commissaires aux comptes et a décidé d'affecter la totalité des bénéfices aux comptes de réserves. Par ailleurs, le Conseil a reconduit les Cabinets Ernst et Young et Deloitte Audit en tant que commissaires aux comptes pour les exercices 2007 à 2009. S'agissant des actions de proximité engagées par le FEC en faveur des collectivités locales, bien des avancées ont été réalisées en matière desopérationsde formation/accompagnement.

Au demeurant, des actions qui favorisent une démarche participative incitent à la programmation et à la planification, conformément à l'esprit de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). C'est d'ailleurs dans ce cadre que le Conseil a encouragé le FEC à poursuivre ses actions en vue de continuer à promouvoir le transfert d'expertise au niveau local.

En outre, le Conseil a pris acte de la convention de partenariat signée entre le FEC et la Trésorerie générale du Royaume (TGR) qui permet d'améliorer les détails de traitement des opérations entre les collectivités locales, le FEC et la TGR et de consolider la confiance tissée au fil du temps entre les différentes parties.

Noureddine Boutayeb, wali, directeur général des collectivités locales, a indiqué que cet organisme a accompagné les efforts du ministère de l'Intérieur dans le cadre de la qualification urbaine des différentes provinces et préfectures du Royaume.

L'enveloppe budgétaire globale allouée à cette qualification a atteint 21,8 MMDH à laquelle les collectivités locales ont contribué par plus de 5,7 MMDH et le FEC par 2,4 MMDH. Les programmes de qualification ont concerné plus de 60 communes urbaines et 30 provinces et ont bénéficié à 16 millions d'habitants.

REPÈRES
Adhésion
> Le FEC a adhéré au Centre international pour le crédit communal (CICC)
> Ce centre regroupe des institutions de référence spécialisées dans le financement du secteur local
> Cette adhésion favorisera l'échange de savoir-faire avec les autres membres
> Le Royaume est le premier pays arabe et africain à être représenté au niveau de cet organisme.

---------------------------------------------


La gestion de la région
Afin de garantir une gestion appropriée de la région, les collectivités locales sont dotées d'un système fiscal susceptible d'assurer des ressources stables et de favoriser l'autonomie financière. Les dotations de l'Etat en faveur des collectivités locales, qui s'élèvent à 30% du produit de la TVA, constituent une composante importante des ressources locales. En parallèle, des incitations fiscales sont attribuées aux collectivités locales.

Il s'agit notamment de la réduction de 50 % pour les entreprises selon qu'elles sont assujetties à l'IS ou à l'IR (autres que les établissements stables des sociétés n'ayant pas leur siège au Maroc attributaires de marchés de travaux, de fournitures ou de services, les établissements de crédit, les sociétés d'assurances et de réassurances et les agences immobilières…) à raison des activités exercées dans l'une des provinces ou préfectures fixées par décret.
Cette réduction dure les 5 premières années de leur exploitation.

Par ailleurs, les collectivités locales disposent de leur propre fiscalité qui comprend les taxes additionnelles (taxe d'édilité, taxes sur les contrats d'assurance et sur les carrières), les taxes sur les exploitations minières, les services portuaires…
En plus, les collectivités locales disposent de revenus provenant de leurs biens propres et des services qu'elles seront appelées à rendre.

Le recours à l'emprunt par les collectivités locales constitue également un moyen de financement contribuant au développement des activités locales.


Abdelali Boukhalef | LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
 
La FEC renforce ses fonds propres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fonds de commerce de quoi on parle
» intox grossiére sur fonds mat 1ere en difficulté
» Vente de mon fonds de commerce
» Droit à la formation...fonds interprofessionnel de formation
» nouvelle réglementation/fonds monétaires us

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maroc bourse :: Bourse de Casablanca :: Actualité financière des entreprises du Maroc-
Sauter vers: